Le temps – Se laisser le temps et laisser le temps à son cheval

Le temps est une notion qui peut nous paraître abstraite. J’entends souvent: « mais en combien de temps j’aurais tel exercice? », « En combien de temps dois-je faire une séance? », « Dans combien de temps mon cheval et moi auront une complicité? », « Dans combien de temps mon cheval me fera-t-il confiance? » « En combien de temps le cheval apprend-il quelque chose de nouveau? »

Cette nuit j’ai rêvé que je montais à cheval. Je n’ai pas monté depuis septembre et je pense que ça commence à me manquer. Dans ce rêve j’y ai eu un déclic… J’ai compris quelque chose de fondamental concernant la discipline du dressage. C’était un peu comme une révélation. L’an passé j’ai pris 2 cours de dressage avec deux différentes enseignantes et je travaille à pied en dressage depuis plus de 3 mois maintenant (avec une autre coach encore). Ce que j’ai acquis cette nuit, ces deux professeurs me l’avaient dit et je l’avais compris. Elles expliquaient toutes les deux de manières claires et je comprends le français. Je ne l’avais par contre pas intégré profondément, ni réellement assimilé et encore moins approprié. Mon cerveau et mon corps avaient besoin de temps pour avoir ce déclic par eux-même. Cette nuit je me suis donc dit: « mais oui c’est ça, c’est pour ça, tout prend son sens ».
Le temps permet de faire mûrir les informations afin de réellement les comprendre et de pouvoir les transmettre à notre tour. Dans le cas de l’éducation du cheval: comment peut-on enseigner au cheval quelque chose si nous-même n’avons pas réellement compris ce que nous voulions lui enseigner? Se laisser du temps pour apprendre, c’est apprendre à se respecter et à respecter son cheval. N’avez-vous jamais étudié quelque chose de précis, puis laissé au repos plusieurs semaines et tout d’un coup quelque chose qui vous paraissait compliqué devient simple alors que vous n’avez pas retouchés à vos cours depuis lors?

En ce qui concerne le cheval, il en est de même. Il a lui aussi besoin de temps pour intégrer. Dans mes cours je distingue volontairement les mots: compris et acquis. Comprendre peut-être immédiat alors que pour qu’un exercice soit acquis le TEMPS est nécessaire peu importe le cheval.

Alors pour répondre à la question: combien de temps ci ou cela? Je ne sais pas! J’ai mis plus d’un an à comprendre un principe de base en dressage. Krishnamurti explique que les déclics et les prises de conscience arrivent quand nous ne pensons plus, quand l’esprit est au repos. Mon repos forcé qui m’empêche de monter à cheval m’a permis de ne plus penser au dressage monté et le déclic arrive comme ça 5 mois après m’être arrêtée.

Une des solutions: Lâcher prise sur LE QUAND vous voulez le résultat et vous concentrer sur l’instant présent en prenant du plaisir dans l’instant avec votre cheval! Prenez du plaisir maintenant, travaillez maintenant pour demain. Le résultat viendra, c’est certain et quand il arrivera il sera stable, acquis pour la vie autant pour vous que pour votre cheval.