La puissance du regard

Avez-vous déjà remarqué que le regard ne ment jamais ?

« Les yeux sont le miroir de l’âme. » Il n’y a rien de plus vrai que cette phrase. Il m’arrive de plonger mon regard dans celui de quelqu’un d’autre et j’y vois parfois de la tristesse ou de la souffrance. A ce moment-là je sens les larmes monter, je ressens toute cette détresse et je décide alors de baisser le regard… La plupart de ces personnes sont des personnes visiblement joyeuses de l’extérieur. Mais au fond elles ont une certaine tristesse et une certaine souffrance enfouie qui n’est visible qu’à travers leur regard…

Nous pouvons mentir via notre parole, et nous pouvons même apprendre à mentir en langage non-verbal, mais nous ne pouvons pas mentir avec notre regard. Vous doutez de la sincérité de quelqu’un ? Regardez-le dans les yeux et vous saurez tout de suite ses intentions…

Avec les chevaux j’ai pour habitude de ne pas les regarder dans les yeux au travail. J’ai moi-même mon côté sombre. Ces sentiments entremêlés pourraient faire croire au cheval que ce regard est lié directement à lui ou à ce qu’il fait alors que non. Par contre, hors exercice, je me permets de les regarder et échanger avec eux. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent, rester, partir, accepter la douleur qu’ils voient s’ils en voient, ou non.
Il est difficile pour nous humain d’accepter la douleur de l’autre. Nous cherchons à enlever la douleur le plus vite possible quand on voit quelqu’un souffrir. Nous cherchons des solutions, proposons des conseils, etc. Pourtant c’est en acceptant de voir l’autre souffrir que l’on peut réellement entrer en empathie avec lui et donc l’aider à apaiser sa souffrance.

N’avez-vous jamais remarqué qu’après avoir pleuré près de vos chevaux, après avoir échangé quelques regards, vous vous sentiez apaisé, voir libéré ? Pourtant les chevaux ne cherchent pas à trouver de solution pour enlever cette souffrance… Cela montre encore que pour guérir de notre tristesse, nous avons besoin d’écoute et de non jugement. Une présence et un regard sincère guérissent les blessures même les plus profondes…